Plusieurs bus en route pour évacuer les malades et les blessés de deux villages détenus par le gouvernement dans la province d’Idlib en Syrie ont été brûlés par des rebelles.
Le convoi voyageait vers Foah et Kefraya, assiégé par des combattants rebelles islamistes du Front Al-Nosra ( Al Qaida).
Les forces pro-gouvernementales exigent que les gens soient autorisés à quitter les villages principalement chiites afin que l’évacuation de l’est d’Alep se poursuive.
Des milliers de personnes attendent de quitter dans des conditions de gel, et avec peu ou pas de nourriture, disent les rapports.

Advertisements